Partagez|

#521 - Je squatte - Maximilian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Je veux partir d'ici.

avatar


Messages : 180
Date d'inscription : 22/05/2017

MessageSujet: #521 - Je squatte - Maximilian Jeu 21 Sep - 14:26

Je squatteMaximilian & GraceCouché dans mon lit, je regardais le plafond, en mode étoile de mer. Je n’arrivais pas à dormir, je ne comprenais pas… Ou plutôt, je ne voulais pas comprendre. D’ordinaire, après la journée que je venais de passer, j’aurais été faire un tour au bar de Maximilian… Sauf que mon abruti d’ami n’avait rien trouvé de mieux à faire que d’embaucher Alexander Brahams, le flic qui m’avait manipulé. Même si mon ami ne pouvait pas savoir que je le connaissais, j’aurais aimé qu’il me dise qui était le nouveau barman dont il m’avait parlé, cela m’aurait évité de demander un French Kiss à cet homme. Je grognais en glissant mon oreiller au-dessus de ma tête. Depuis, j’évitais d’entrer dans le bar de Max quand je voyais qu’Alexander se trouvait derrière le comptoir, ce qui faisait que cela faisait un moment que je n’avais pas vu le jeune propriétaire du Daemon’s Pub. Soupirant, l’écartais l’oreiller avant de me relever, encore toute habillée. Rejoignant mon salon, je farfouillais un temps dans mon placard à DVD avant d’en sortir une boite avec une étrange couverture. S’il y avait bien un film que j’aimais, c’était bien le quatrième volet de la saga Alien. Je glissais la boite dans mon sac à main avant de sortir de mon appartement, fermant la porte derrière moi. Je ne comptais pas rester chez moi à ressasser alors je comptais bien aller emmerder un petit peu Maximilian. Il n’habitait pas très loin de chez moi alors je fus rapidement en bas de son immeuble, aux pieds duquel se trouvait son pub. Je jetais un coup d’œil par la vitrine pour voir Alexander occupé à servir des cocktails, des bières et toute autre boisson. Soupirant, je pénétrais dans l’immeuble avant de rejoindre l’étage de Max avant d’entrer calmement dans son appartement. La porte n’était encore une fois pas fermée à clé et j’entendais la télé, signe qu’il était chez lui. Je rejoignis rapidement le salon avant de me laisser tomber sur le canapé, sortant le DVD pour le tendre au jeune homme. « Tiens cadeau, ce sera toujours mieux que ce que tu regardes actuellement? C’est quoi d’ailleurs? » C’était souvent ainsi avec Maximilian. Quand je ne débarquais pas à l’improviste chez lui, il en faisait de même avec moi. C’était devenu une sorte de jeu entre nous, c’était à celui qui débarquerait au moment où l’autre s’y attend le moins. J’espérais donc l’avoir surpris ce soir. Enlevant mes chaussures, je mis mes pieds sur le canapé, attrapant un coussin que je glissais entre mes bras.© 2981 12289 0

_________________

   
i love you, it consumes me
On m’a demandé si je l’aimais encore. J’ai ri et j’ai répondu que non. J’ai entendu la question une deuxième fois, avec une certaine insistance dans la voix. J’ai cette fois souris dans le silence avant de baisser les yeux qui me trahissaient à coups de larmes. Je l’aime autant que je le déteste… Et je me tue un peu plus chaque jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je veux rester ici.

avatar


Messages : 205
Date d'inscription : 25/01/2017

MessageSujet: Re: #521 - Je squatte - Maximilian Sam 23 Sep - 16:46

Je squatte
Grace et Maximilian

La journée avait été longue. Le bar fonctionnait très bien, là n’était pas le problème. Mais il fallait payer les factures, faire les chèques pour les employés et toute cette paperasse avait le don de me fatiguer. En plus, je dormais très mal en ce moment, ce qui n’arrangeait rien. Je ne cessais de penser à ma belle Avy. J’aimerai tellement trouvé un moyen de lui rappeler ce que nous étions autrefois. Tout ce qu’on avait partagé tous les deux. Soupirant, je pose ma tête sur la table, dans un geste assez désespéré, je dois bien l’avouer. Finalement, faire de la comptabilité, n’était peut-être pas la meilleure façon de m’occuper l’esprit. Soupirant, je me redresse donc et range les papiers à leur place. Puis, mettant la cafetière en route, je décide d’aller prendre une douche rapide. De toute façon, je ne compte pas descendre vérifier que tout se passe bien aujourd’hui au bar, sauf si je venais à entendre des cris ou qu’un de mes employés faisait sonner mon téléphone. Sortant de la douche, j’enfile un vieux jogging, avant d’aller me servir une tasse de café. M’affalant dans le canapé, j’attrape la télécommande et zappe, ne sachant pas trop quoi regarder. Commençant à somnoler, je suis cependant arrêté par ma porte d’entrée qui se ferme. Nul besoin de me retourner pour savoir de qui il s’agit. Grace s’assoit à mes côtés, posant un dvd sur mes genoux. Me tournant vers la jeune-femme, je lève un sourcil septique.

-On ne t’a jamais appris à frapper Frances ?


Ce n’est absolument pas un reproche. C’est comme ça entre nous, depuis quelques semaines maintenant. S’en est presque à celui qui arrivera à chopper l’autre dans une situation incommodante, c’est pour dire ! Attrapant la boîte qu’elle a déposée sur mes genoux, je lis rapidement le résumé. Boarf, ça n’a pas l’air de faire trop peur. Me retournant vers elle, je lui réponds enfin.

-Hum … je ne sais même pas. Je t’avouerai que j’ai zappé et que c’était tellement nul, que je commençais à m’endormir devant. Donc aucune idée.

Au moins, les choses sont claires. Je regarde n’importe quoi quand je suis fatigué et/ou préoccupé. Avy arrive rapidement à mon esprit, mais je la sache, pour me concentrer sur mon amie. Pas la peine de lui faire part de mes états d’âme. Soupirant, je me redresse, me moquant royalement de ne pas porter de t-shirt. Si elle n’est pas contente, elle sait où se trouve la sortie. Et même si j’étais complètement nu, je sais qu’il ne se passerait rien avec Grace. Non pas que je ne la trouve pas joli. Non simplement mon cœur et mon corps appartiendront toujours à Avy. Mettant le DVD dans le lecteur, je tends la télécommande à Grace.

-Tiens. Tu veux boire ou manger quelque chose ? Profite, parce qu’une fois le film commencé, tu lèveras toi-même tes fesses, pour aller nous prendre de quoi nous restaurer !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Je veux partir d'ici.

avatar


Messages : 180
Date d'inscription : 22/05/2017

MessageSujet: Re: #521 - Je squatte - Maximilian Dim 24 Sep - 22:37

Je squatteMaximilian & GraceJ’avais hâte de voir la tête que Maximilian allait pouvoir faire quand il me verrait débarquer dans son appartement. J’avais emmené un film d’horreur mais ce n’en était pas spécialement un. Il datait de fin des années 70 et il n’avait pas spécialement bien vieillit. Alors il ne faisait plus tellement peur pour être honnête. Le film était surtout un prétexte pour passer du temps avec mon ami, ne pas passer ma soirée seule. J’entrais donc sans frapper, c’était devenu habituel. Il ne se gênait pas lui non plus pour entrer dans mon appartement sans frapper. J’eus un petit regard en coin pour le jeune homme en lui tapant légèrement le bras. « Hey Sullivan, m’appelle pas Frances. » Je n’utilisais jamais le nom de famille de Maximilian sauf quand il m’appelait Frances. Je n’étais pas spécialement fan de mon deuxième prénom mais je faisais avec. Je ne pouvais de toute façon pas en changer. J’eus un petit sourire quand il ajouta qu’il ne savait même pas ce qu’il regardait et qu’il était en train de s’endormir devant la télé. Je hochais la tête avant de lui tapoter gentiment l’épaule. « Tu pensais pouvoir dormir tranquille… Raté j’ai envie de te dire. » Je le laissais se redresser pour installer le DVD, me fichant complètement que Max ne porte aucun t-shirt. Il était certes pas mal, je le reconnaissais mais je savais pertinemment qu’il n’y aurait jamais rien entre nous à part une grande amitié et un profond respect. Parce que son cœur et mon cœur étaient tous les deux pris par une personne. Attrapant la télécommande qu’il me tendait, je le laissais filer dans la cuisine en me demandant si je voulais quelque chose, ajoutant que je devais en profiter. « T’as de la bière ou un tout autre alcool, hors vin? Je suis venue à pieds alors je peux boire. Et puis, un film d’horreur sans alcool, c’est pas un film d’horreur. » Laissant Max faire ce qu’il avait à faire, je m’occupais de régler le film avec les bons réglages au niveau de la langue avant de le lancer et de faire pause, attendant le retour de mon ami. J’espérais qu’il avait trouvé quelque chose à boire. Non pas que je tenais à boire absolument et finir complètement soûl mais j’avais envie de m’amuser un peu, de me détendre et l’alcool m’aidait bien même si je ne devais boire qu’un verre.©️ 2981 12289 0

_________________

   
i love you, it consumes me
On m’a demandé si je l’aimais encore. J’ai ri et j’ai répondu que non. J’ai entendu la question une deuxième fois, avec une certaine insistance dans la voix. J’ai cette fois souris dans le silence avant de baisser les yeux qui me trahissaient à coups de larmes. Je l’aime autant que je le déteste… Et je me tue un peu plus chaque jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je veux rester ici.

avatar


Messages : 205
Date d'inscription : 25/01/2017

MessageSujet: Re: #521 - Je squatte - Maximilian Ven 13 Oct - 17:46

Je squatte
Grace et Maximilian

Moi qui pensais pouvoir passer une soirée tranquille, c’était loupé. Un DVD atterrit sur mes genoux et je n’ai pas besoin d’être devin pour savoir qu’il s’agit de Grace. La jeune-femme a l’habitude de venir squatter dans mon appartement, tout comme je le fais régulièrement aussi. Et le mieux dans cette histoire, c’est quand on arrive à trouver l’autre dans une situation qui pourrait mettre mal à l’aise. Lui répondant, j’avoue que je ne sais vraiment pas ce que j’étais en train de regarder. Je fixais l’écran sans voir réellement ce qui défilait. Soupirant, j’attrape la boîte et lis rapidement le résumé. Ça n’a pas l’air terrible, mais je me retiens de faire la remarque. Si elle l’a ramené c’est qu’elle doit l’apprécier un minimum. Me redressant à contrecœur, je file mettre le DVD dans le lecteur. Me retournant, je glisse la télécommande à Grace, avant de lui demander si elle veut quelque chose. Après, vu qu’elle s’invite, c’est elle qui bougera ! De toute façon, elle connait ma cuisine aussi bien que moi maintenant. Ecoutant sa réponse, je lui lance un léger sourire. Je ne veux pas qu’elle pense que je ne vais pas bien.

-Espèce d’alcoolique … Mais je vais voir ce que je peux te trouver !


Lui lançant un clin d’œil, je me dirige ensuite dans ma cuisine. Ouvrant le placard, je ne trouve rien qui correspondrait à sa demande. Me tournant, je remarque quelques fruits. Ouvrant le réfrigérateur, je vois que j’ai du jus de fruits déjà fait. Parfait ! Attrapant la bouteille en verre, j’en verse dans deux verres, avant d’attraper la vodka. J’en mets un petit peu, avant d’attraper une touillette, pour mélanger le tout. Attrapant une pomme, je coupe deux quartiers, que je coince sur le bord du verre, avant de ranger tout ce que j’ai sorti. Attrapant un paquet de cacahuètes, je mets le tout sur un plateau que je vais poser sur la table basse.

-Madame est servie !

Me redressant, je vais jusqu’à ma chambre. Connaissant Grace, elle va avoir froid et me connaissant, je n’aurai pas envie de me redresser pour aller lui chercher quelque chose. Attrapant la couette sur mon lit, je reviens avec et lui dépose à côté.

-Pour pas que t’es froid … et que tu me casses les pieds pendant le film pour avoir une couette.

Attrapant mon verre, je bois une gorgée, pendant que Grace met le film en route. Prenant mes aises, je m’allonge, posant ma tête sur ses genoux. C’est elle qui vient squatter, autant qu’elle serve à quelque chose. Regardant les premières minutes, je ne cesse de penser.

-Grace ? Tu penses quoi de cette vie ?

Je parle bien évidemment de cette vie, à Hadès Town. Je sais qu’elle va comprendre de suite. Après tout, ce n’est pas pour rien qu’elle me comprend mieux que la plus part des gens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Je veux partir d'ici.

avatar


Messages : 180
Date d'inscription : 22/05/2017

MessageSujet: Re: #521 - Je squatte - Maximilian Mer 18 Oct - 13:01

Je squatteMaximilian & GraceMax aura toujours le chic pour m’étonner. Il était affalé sur son canapé devant la télé mais il ne savait pas ce qu’il regardait. Heureusement pour lui que je suis venu le secourir sinon il aurait passé une soirée de merde et se serait certainement endormi. Grace, la chevalière en armure blanche et au cheval lancé au triple galop… Ou peut-être pas en fait, l’armure, ce n’était pas pour moi. Je levais les yeux au ciel en souriant légèrement quand il ajouta que j’étais une alcoolique. Je n’y pouvais rien, moi, si jamais boire. Mais toujours avec modération et pas plus d’un verre en même temps. Bon, par contre, je reconnaissais facilement que j’avais déjà été soûl par le passé. Mais je ne m’en vantais pas comme certaines personnes parce que franchement, il n’y a rien de glorieux à ça. Je ne tarde pas à voir revenir mon meilleur ami qui me pose un verre de jus de fruit sous le nez, avec un quartier de pomme sur le verre. Je ne pus m’empêcher de lui jeter un regard surpris, me demandant s’il se foutait de moi… Il appelait ça de l’alcool? Il était propriétaire d’un bar, il savait ce que c’était que l’alcool. Je pris mon verre, très suspicieuse avant de sentir parfaitement l’odeur de la vodka. Ouf, j’avais eu peur, je pouvais respirer normalement. Le crétin, il m’avait fait peur. « Pour un peu, j’allais me demander si tu étais sérieux avec ton jus de fruit… J’ai cru que tu avais pété un plomb et que tu avais descendu toutes les bouteilles d’alcool… » Ne jamais me refaire un coup pareil, j’avais frôlé la crise cardiaque… Bon, j’exagérais peut-être un petit peu… Bon d’accord, j’exagérais beaucoup pour être honnête. Il file alors pour revenir les bras pris d’une couette, argumentant que c’était au cas où je finirai par avoir froid. J’eus un sourire avant de lancer le film. Alors que le film commençait, mon meilleur ami glissa sa tête sur mes genoux après s’être allongé. Il était chez lui, je n’avais pas à râler. Je glissais une main sur sa tête, me mettant à enrouler une mèche de ses cheveux autour de mon doigt. Mais la question qu’il me posa me renvoya quelques temps plus tôt et je ne pus m’empêcher de soupirer. « Honnêtement? Je ne sais pas ce qui est pire entre la vie là-haut et celle que l’on a ici. Sérieusement. Certes, ici, on ne peut plus mourir mais on est parfois condamné à vivre une éternité de souffrance. Tiens, un exemple: Tu sors avec l’amour de ta vie, tout te semble aller comme sur des roulettes maintenant que vous avec discuté, que vous vous êtes réconciliés. Et PAF! Son ex débarque et sembla avoir envie de le reconquérir… Tu parles d’une vie pourrie. » Bon, heureusement, cela avait été sans conséquence pour mon couple mais quand même, j’avais eu du mal à digérer cette histoire avec l’ancien amant d’Alex. Je bus une gorgée de mon verre, les dents serrées, ayant soudain envie d’aller arracher les yeux du blondinet.©️ 2981 12289 0

_________________

   
i love you, it consumes me
On m’a demandé si je l’aimais encore. J’ai ri et j’ai répondu que non. J’ai entendu la question une deuxième fois, avec une certaine insistance dans la voix. J’ai cette fois souris dans le silence avant de baisser les yeux qui me trahissaient à coups de larmes. Je l’aime autant que je le déteste… Et je me tue un peu plus chaque jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: #521 - Je squatte - Maximilian

Revenir en haut Aller en bas
#521 - Je squatte - Maximilian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Exclusivité sur un forum français: la JWLRYMACHINE (Max Büsser et Boucheron)
» Max Büsser & Friends: HM n°3
» [achat] DES SQUAT en tout genre
» Gaufres de Bruxelles
» Tir AA de l'Overlord Squat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life After Death :: Hadès Town :: Quartier Dionysos-
Sauter vers: